La moitié des PME européennes risque la faillite en raison de la pandémie. Connaissez-vous bien les risques financiers existants au niveau de votre chaîne d’approvisionnement ?

Selon McKinsey, plus de 50 % des petites et moyennes entreprises européennes risquent la faillite dans l’année si les activités ne reprennent pas. La société de conseil a étudié plus de 2 200 PME au sein des cinq principales économies européennes. Certaines sont dans une situation plus précaire que d’autres : en Italie et en France, une entreprise sur cinq pense devoir déposer le bilan lors des six prochains mois. Les entreprises ont indiqué que la COVID-19 était la principale cause de leurs problèmes. Il s’agit d’une nouvelle preuve que la pandémie augmente les risques financiers auxquels les entreprises sont exposées.

La faillite a un impact dévastateur sur les employés des entreprises concernées et a des répercussions sur les partenaires. Une entreprise peut ainsi charger un tiers d’assurer la livraison de ses commandes. Si une commande n’est pas livrée, cela a un impact direct sur les revenus de l’entreprise et cela peut également dissuader les clients de faire de nouveau appel à ses services. Cela peut aussi mettre en péril d’autres contrats et relations avec des tiers. Étant donné la nature complexe et interconnectée des chaînes d’approvisionnement internationales, des faillites de l’ampleur suggérée par l’enquête de McKinsey présentent un risque financier pour les entreprises de toutes les juridictions et de tous les secteurs. Il est donc essentiel que les entreprises aient une vision claire de la santé financière de leurs partenaires.

Comment les entreprises doivent-elles gérer le risque financier ?

Les chaînes d’approvisionnement internationales sont un aspect essentiel de nombreuses entreprises modernes. Cependant, lorsque vous établissez des relations avec un fournisseur, vous vous exposez à un risque financier. Cela vaut également pour d’autres relations avec des tiers, qu’il s’agisse d’un partenaire commercial ou d’agents agissant au nom de votre entreprise.

L’étape la plus importante pour les entreprises qui cherchent à limiter les risques de pots-de-vin et de corruption est de comprendre le niveau de risques financiers que présentent les partenaires commerciaux, les fournisseurs et les autres tiers.  Pour ce faire, il y a deux manières de procéder : accéder aux données pertinentes pour évaluer le niveau et les types de risques auxquels les tiers sont exposés et utiliser la technologie pour filtrer ces importants volumes de données et en tirer les informations les plus utiles.

Les organisations peuvent optimiser leurs procédures de gestion des risques avec des données et des technologies spécifiquement adaptées à leur cartographie des risques. Téléchargez notre brochure consacrée aux données et technologies pour étudier les trois principales dimensions du risque financier :

  1. Stabilité financière — La mauvaise santé financière d’un partenaire peut interrompre les chaînes d’approvisionnement, mettre en péril d’autres contrats et relations et même indiquer un manquement. L’enquête de McKinsey suggère que ce risque est accru en raison de la COVID-19.
  2. Réglementations anti-corruption — Les autorités de réglementation de différents pays travaillent ensemble dans le cadre d’enquêtes transfrontalières, ce qui permet de renforcer les mesures d’exécution. Vous vous exposez à des risques si vos partenaires ne respectent pas la législation en constante évolution.
  3. Réputation — Qu’un tiers ait connu plusieurs faillites ou ait eu un comportement contraire à l’éthique, cela peut avoir un impact négatif sur la réputation de votre organisation, sans parler du fait que l’instabilité financière ou les manquements sont plus que probables à l’avenir.

Dans quelle mesure Nexis Solutions peut vous aider ?

Nos technologies flexibles et notre riche base de contenus, seuls ou associés, permettent aux entreprises de mettre en place une due diligence et une surveillance des tiers efficaces, avec des solutions prêtes à l’emploi personnalisables ou en intégrant des données pertinentes aux applications de gestion des risques internes :

  • Nexis Diligence permet de procéder à une due diligence alignée sur les risques au niveau des partenaires commerciaux, des fournisseurs ou autres tiers, sur des contenus de premier ordre incluant des sources d’informations, relatives aux entreprises, réglementaires et légales et d’utiliser la fonction de création de rapport pour conserver une trace d’audit claire.
  • Nexis® Entity Insight contribue à mettre en place une surveillance permanente au niveau des tiers essentiels et à disposer d’une vue instantanée des risques émergents depuis un tableau de bord pratique qui vous permet d’accéder aux données derrière les visualisations.
  • Nexis® Data as a Service permet aux entreprises d’utiliser des API flexibles pour exploiter notre contenu sans égal de manière à améliorer les procédures de gestion des risques et à obtenir des informations utiles.

Pour aller plus loin :

  1. Consultez notre brochure consacrée aux technologies et données pour la gestion des risques financiers.
  2. Découvrez comment Nexis Diligence, Nexis® Entity Insight et Nexis® Data as a Service peuvent vous aider à gérer les risques financiers.

S'inscrire à la Newsletter

Flux RSS

blog-rss-feed

Les articles les plus populaires