Veille et Competitive Intelligence: les bonnes pratiques

En matière de veille concurrentielle comme pour la veille au sens large, recueillir les données médias (presse, web et reseaux sociaux) ne suffit plus. Ce que nos clients recherchent, ce sont des connaissances propres, c'est-à-dire des insights spécifiques à leurs marchés qui leur permettent de faire des choix stratégiques éclairés quant à l'orientation de leurs produits, services, process marketing, voire même dans leur recrutement. En d'autres termes et pour reprendre les bonnes pratiques d'Olivier Gryson, Directeur de la Communication Digitale - Servier, en matière de veille et analyse media, ce qui intéresse nos clients, ce ne sont que les informations utiles et actionnables.

Récolter les données : l'approche à 360°

Où aller chercher les informations dont vous avez besoin sur vos concurrents ? Partout ou presque !

Les blogs des entreprises et les sites de communiqués de presse « officiels » sont un bon début, et vous trouverez aussi des informations concurrentielles précieuses au sein de célèbres plateformes en ligne: blogs d'utilisateurs, Twitter, forums, réseaux sociaux, YouTube.

En complément, n'oubliez pas que les journaux ne mettent pas toujours tout en ligne et qu'il est donc important de consulter également les publications imprimées sans négliger les autres médias traditionnels.

La multitude des sources peut évidemment créer une surcharge d'informations –le fameux « Big Data »-, qui néanmoins peut être gérée grâce à des outils de visualisation graphique faciles et interactifs. Vous évitez ainsi les migraines et vous êtes réactifs grâce à la garantie de détecter l'information pertinente en quasi temps réel.

L'analyse au service de la connaissance : les critères d'analyse et exemples d'approfondissement

L'analyse dite de « competitive intelligence »  va en réalité au-delà du simple diagnostic traditionnel des compétiteurs. Les critères d'analyse doivent intégrer la dimension multiple de chaque sujet. Dans un contexte plus large que l'analyse concurrentielle stricto-sensus, le référentiel PESTEL (Politique, Economique, Sociétal, Technologique, Environnemental et Légal) est souvent utilisé et exige une analyse approfondie de la part de vos équipes ou de vos partenaires. 

 Plus poussée, elle  consiste également à anticiper les attentes et les besoins des clients pour leur proposer des produits et des messages adaptés. Il s'agit d'identifier les futures tendances, menaces, ou opportunités de votre marché au sens large. Exemples :

  • L'analyse au service  de « l'intelligence technologique » : écouter, analyser les projets les plus innovants sur des sujets précis  grâce aux plateformes de crowdfunding, appels d'offres et appels à financement et ainsi recréer une cartographie de projets menés par les concurrents.

  • La competitive intelligence au service de la gestion des risques : dans certaines industries comme l'aéronautique, un fournisseur est aussi un concurrent potentiel. Surveiller son portefeuille de fournisseurs stratégiques relève de la gestion de risques mais aussi de l'analyse concurrentielle. A titre d'exemple, Lexis Diligence permet de vérifier en ligne et en continu l'identité de vos parties prenantes. 

.

  • L'analyse fine des retombées médiatiques d'un grand salon pour identifier les tendances d'innovation : détecter les sujets innovants qui impactent l'industrie aéronautique mais aussi tous les industriels dans le cadre du Salon du Bourget grâce à une analyse de la presse, le Web et les réseaux sociaux.
    L'analyse est disponible ici: « Bourget 2015: la concurrence des innovations ».

.

Le modèle « Gagnant – Gagnant » : la distribution des connaissances et les remontées terrain

Une fois les informations actionnables récoltées et analysées, partagez-les et exploitez-les à bon escient! Il faut les remettre entre de bonnes mains sous un format adapté pour qu'elles puissent être utilisées efficacement. Enquêtez ! Comment vos collaborateurs souhaitent recevoir les informations? Adaptez-vous à leurs préférences intranets, portails d'entreprises, emails, newsletters, flux RSS…).

Ne vous limitez pas à la distribution en sens unique des connaissances, les collaborateurs terrains sont aussi de précieux « capteurs » et peuvent vous remonter des signaux faibles en temps record. Evangélisez en interne et impliquez-les dans une démarche à double sens de partage d'informations !

L'analyse concurrentielle résumée en 3 étapes-clés

LexisNexis BIS, expert de la veille et analyse media au service de la competitive intelligence

Nos clients nous font confiance depuis plus de 10 ans pour les aider à collecter leurs données et leur fournir l'analyse dont ils ont besoin en matière de competitive intelligence grâce à :

  • Un outil clé en main LexisNexis Newsdesk, solution de veille à 360° (presse, web, et réseaux sociaux) « tout-en-un » doté d'une technologie propre d'enrichissement du contenu, d'une catégorisation des sources (par secteur, par sujet ou par langue), de graphiques pré-enregistrés et actualisés en temps réel, de newsletters et flux RSS personnalisables
  • Une équipe d'analystes dédiés  de 40 experts sectoriels et multilingues  qui permettent aux professionnels de bénéficier d'une veille concurrentielle complète et d'un accompagnement sur-mesure.

N'attendez plus, essayez LexisNexis Newsdesk à des tarifs préférentiels !
En apprendre plus sur nos solutions « sur mesure » de Veille & Analyse média

Rencontrons-nous !

LexisNexis BIS participera au sommet européen SCIP, le 3 - 5 Novembre 2015 au Meliá Avenida América à Madrid, Espagne . Rejoignez-nous et des dizaines de collègues Competitive Intelligence pour cet événement hautement interactif, collaboratif et dynamique. Venez nous rencontrer !