TRACFIN - Rapport d'activité 2015

Le gouvernement a publié le 27 juillet dernier le rapport d'activité 2015 de Tracfin (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits FINanciers clandestins) et les chiffres de son activité témoignent d'une nouvelle augmentation de l'activité du Service. Avec 45 266 informations reçues par ce service en 2015, soit + 18% par rapport à 2014, l'augmentation du flux déclaratif s'inscrit dans la durée et illustre le renforcement de la relation public-privé en matière de lutte contre les fraudes.

Consultez le rapport en ligne

Avant propos de Bruno Dalles, Directeur de Tracfin

"L'année 2015 a constitué une année marquante pour Tracfin en raison du nouvel élan donné à la lutte contre le terrorisme et à son financement à la suite des attentats de janvier, par le renforcement des moyens et l'approfondissement de l'intégration du Service au sein de la communauté du renseignement. Dès mars 2015, le Ministre des Finances et des Comptes publics a annoncé un plan d'action qui a permis notamment la dotation de 10 emplois supplémentaires pour Tracfin destinés à créer une division dédiée à la lutte contre le financement du terrorisme.

Dès le 15 juin 2015, Tracfin a participé à la mise en place de la cellule inter-agence au sein de la DGSI et a préparé à partir de l'automne 2015 la mise en œuvre d'une liaison informatique sécurisée entre les deux structures. Lors des attentats du 13 novembre 2015, le renforcement des liens avec la DGSI s'est concrétisé par une circulation rapide et fluide de l'information qui a permis à Tracfin, dès les 14 et 15 novembre, de mobiliser en temps réel une équipe chargée de réaliser l'environnement financier des membres du commando identifiés, de rechercher et d'analyser tout renseignement financier utile, y compris en liaison étroite et immédiate avec les cellules de renseignement financier étrangères.

Cette réactivité et cette capacité à produire et transmettre des informations au sein de la communauté du renseignement mais également à destination de la police judiciaire pendant la procédure de flagrance resteront des exemples « historiques » de l'intérêt d'exploiter rapidement les renseignements financiers en matière de lutte contre le financement du terrorisme."

Lire la suite.

cliquez ici

Source: economie.gouv.fr


  • Inscrivez-vous aux Conférences et Web Conférences Due Diligence de LexisNexis BIS. En savoir plus.
  • Soyez en conformité avec les différentes législations, vérifiez vos parties prenantes avec Lexis Diligence ! En savoir plus.